Accueil > Chroniques, La Lettre de VH > Esthétique du tableau noir

Esthétique du tableau noir


J’ai appris « Demain, dès l’aube… » à l’école publique de mon quartier, celle de la rue Vernier, à Nice, qui se trouvait en face de l’église Saint Étienne, où j’allais à la messe du dimanche et où je suivais les cours de catéchisme. Et les poèmes qui nous étaient présentés à l’école faisaient écho en quelque sorte aux textes sacrés que l’église nous rendait familiers, semaine après semaine. Je veux dire que l’attachement que j’en ai conservé est aussi fort dans les deux cas. Or, le poème de Victor Hugo occupait, parmi les « textes sacrés » de l’école républicaine, à savoir ceux qu’on apprenait par coeur, une place de choix. Et c’est la raison pour laquelle j’ai voulu rééditer le M@P de ce poème (2895 visites à ce jour pour la seule version en ligne) sur le thème graphique du tableau noir. Je ne suis pas certain qu’il y soit toujours parfaitement lisible, mais j’ai choisi les couleurs les plus proches des craies que nous utilisions, et que nous utilisons encore quand le tableau blanc de la vidéoprojection n’est pas accessible. Une forme d’hommage.

(PS: J’ai dû, en effet renoncer au thème graphique du tableau noir pour des raisons de lisibilité. Voici le m@p mis à jour.)

Saltimbanques est aussi un classique de l’école publique, mais j’ai voulu en faire plutôt un album, clair, tendre et malicieux, richement illustré. Je vous ai parlé, voici peu, d’Ariane Delrieu, mon ancienne élève de cours préparatoire devenue illustratrice. Voyez ici le fruit de son travail.

Publicités
Catégories :Chroniques, La Lettre de VH Étiquettes : ,
  1. 20 septembre 2009 à 10:41

    Merci à Ariane Delrieu, c’est si joli !

  2. 22 septembre 2009 à 05:52

    Bon, vous aurez constaté que j’ai dû abandonner, pour Demain, dès l’aube…, le thème graphique du Tableau noir proposé par Apple Keynote. L’expérience m’a montré hier qu’il n’était pas assez lisible sur le tableau blanc de la vidéoprojection. Celui que j’ai adopté (dit du Livre en cuir) vous plaît-il?

  3. jocelyne
    22 septembre 2009 à 10:45

    Merci pour ces poèmes et illustrations, c’est un régal! La correspondance que tu fais entre le texte sacré et la poésie m’intéresse beaucoup…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :