Accueil > Chroniques > Rencontres, 8 / Les outils Voix Haute

Rencontres, 8 / Les outils Voix Haute


3797876707_05c5b77b09_mLes participants: Andrée G., Annie J., Aurélie H., Baptiste J., Christian J., Dvorah M., Emilie S., Faustine J., Hatsuo A., Laura D.B., Nathalie T., Sandrine L., Stéphanie C., Thibauld M..

CJ: Distinguer 3 niveaux dans le fonctionnement de l’atelier VH:
1. la séquence. L’utilisation de Moulin à paroles (M@P) la rend facile à gérer. Elle permet de faire travailler ensemble des personnages d’âges et de niveaux scolaires différents. Elle permet à l’animateur d’imprimer une marque personnelle.
2. le programme. Il est nécessaire (2.1) de se montrer vigilant dans la constitution du groupe, qui doit se composer de volontaires, et dans la gestion des échanges personnels (mise en place de rituels comme celui qui consiste dans l’évocation en début de séance des camarades absents); (2.2) de choisir avec soin les textes que l’on va étudier sous forme de M@P. Ceux-ci doivent constituer un répertoire total sur lequel on reviendra tout au long du programme pour terminer par une lecture publique, par la fabrication d’objets numériques en multimédia et par la confection de livres sur support papier.
3. le réseau. L’animateur entretient sa motivation et sa compétence à diriger un programme en restant rattaché au réseau, ce qui suppose de participer à des sessions de formation comme celles d’aujourd’hui, mais aussi d’interagir avec les autres usagers du M@P en utilisant le site comme un réseau social.

BJ: Anime un atelier collectif sur «Demain, dès l’aube…».

AH: présente des applications possibles de la méthodologie Voix Haute au calcul mental et aux mathématiques en général. Discussion collective des premiers projets.

BJ: Quelques problèmes pédagogiques habituels dans la pratique des ateliers:
1. Des problèmes d’organisation temporelle.
1.1. Il faut prévoir et articuler plusieurs moments au cours d’une séance (échanges libres, lancement de la séance, moulin à parole, analyse du texte éclipsé, passage à l’écrit, éventuellement syllabaire, bilan de séance…).
1.2. Il faut prévoir une articulation des différentes séances.
1.2.1. Reprendre régulièrement ce qui a été fait au cours des séances précédentes.
1.2.2. Proposer un projet (spectacle, enregistrement, recueil illustré…)
2. Quelques éléments simples pour envisager les problèmes de discipline.
2.1. Ne jamais laisser tomber le groupe pour ne s’intéresser longuement qu’à un seul élève.
2.2. Ne pas forcer les élèves qui refusent de participer.
2.3. Participer soi-même aux activités, en particulier dans le quatuor du Moulin à paroles.
2.4. Proposer l’analyse du texte quand celui-ci est éclipsé favorise souvent la concentration.
2.5. Faire appel à la communauté Voix Haute pour les problèmes de discipline – il n’est pas honteux d’en rencontrer mais il est dangereux de croire que l’on peut toujours s’en sortir seul.
2.6. Organiser un espace favorable avant l’arrivée des élèves dans la salle.
(Voir la vidéo.)

CJ: Retour sur le syllabaire colorié. Rappel des principes fondamentaux. Cf. l’article « Apprendre à lire en français ».

Publicités
Catégories :Chroniques
  1. andrée guilbert
    12 août 2009 à 14:13

    Pardon de me réveiller un peu tardivement,mais cmme d’habitude,c’était une journée très interressante et enrichissante,j’ai hate de participer au stage de Don Bosco et de pouvoir m’améliorer dans cette technique.Amicales pensées à tous

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :