Accueil > Chroniques > Je propose que l’on arrête de jouer à se faire peur

Je propose que l’on arrête de jouer à se faire peur


0905computerschoolOn trouve cette photo sur Internet. Elle est publiée par Quang Minh (YILKA), sur son compte Flickr, avec pour légende: « Lecture time @ Missouri School of Journalism. Steve Jobs must be very happy 🙂 » Et, aujourd’hui, elle illustre l’excellent article que Jean-Marc Manach publie sur InternetActu et qu’il intitule: Et si l’on autorisait les bacheliers à se connecter à l’internet? Tout ceci n’est-il pas (enfin) réjouissant? Je propose que l’on arrête de jouer à se faire peur. Les fouilles, les portiques, les lasers sont peut-être parfois nécessaires, ici ou là. Je n’en sais rien. Personne n’en sait rien. Sauf les équipes pédagogiques de tel ou tel établisssement directement concerné. Faisons-leur confiance. Laissons-les décider en concertation avec les autorités locales de la justice et de la police. Mais ce que nous savons tous c’est que la sécurité dans les établissements scolaires est aussi et d’abord une question de mode d’apprentissage. De relation pédagogique. De cursus forcé là où il serait temps de proposer de l’apprentissage en réseau. Ouvrons les écoles, au contraire! Ne vaut-il pas cent fois mieux ouvrir les écoles à Google et Steve Job dont les jeunes sont avides, que de prétendre les sanctuariser par crainte que certains y introduisent des couteaux. Les préconisations de Eric Debarieux, directeur de l’Observatoire international de la violence à l’école, vont plutôt dans ce sens. Il les expose dans un entretien accordé au journal Le Monde. L’article est paru dans l’édition du 28.05.09. Je vous invite à le retrouver ICI.

Publicités
Catégories :Chroniques
  1. Jean-Marie Gilliot
    29 mai 2009 à 07:04

    Ce qui est terrible, c’est que tous les enseignants dans les collèges et lycée sont sans doute convaincus que le bon fonctionnement des équipes pédagogiques est la première préconisation à avoir, mais cela ne semble pas être entendu en dehors des murs des écoles.
    Difficulté connue du métier d’enseignant, à qui tout le monde à son avis à donner, et qui, bien que seul dans sa salle de classe, est sous le regard de la société entière.
    Heureusement ces idées sont parfois reprises de manière élégante

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :